L’église Saint-Nicolas, village Gradechnitsa XIXe siècle

L’église Saint-Nicolas dans le village de Gradeshnitsa, grâce à son architecture etson décor peint, est un exemple typique des églises du XIXe siècle, la période de la renaissance nationale macédonienne. Elle a été construite au centre du village en 1862.

Vingt ans plus tard, l’églisea été ornée des fresques. Faite de pierres, l’église a des dimensions de 18,60 x 12 m. et une hauteur de 7,87 m.

La construction de l’église est du type pseudo-basilicalà trois nefs, divisée par deux colonnades et une galerie à l’étage. Des porches ont été construits aux côtés occidental et méridional.Une clôture en mur de pierre est visible du côté méridional, dans laquelle se trouve la porte d’entrée principale en bois. Au-dessus de la porte méridionale dans une niche concave semi-circulaire est peint Saint-Nicolas le Thaumaturge et au-dessus de la porte occidentale est peint Saint-Athanase, qui était probablement le patron de l’ancienne église.

À l’est, se trouve une haute iconostase en bois décorée d’icônes. L’intérieur de l’église est décoré aussi avec le reste du mobilier de l’église (trône de l’évêque, ambon, sièges) dans le style baroque. On suppose que les icônes sont l’œuvre du groupedes frères Josif et Jakov Radevi de Lazaropolé. Les signatures sont écrites en langue slave.

Church Saint Nicholas village Gradeshnica XIX century

En raison des dommages subis pendant la Première Guerre mondiale, l’architecture a été réparée en 1923, alors qu’en 1927, la peinture murale qui se trouve près des parties supérieures des nefs latérales et de la nef centrale a été restaurée. Ces surfaces endommagées ont été repeintes par Kosta Nikolić avec ses fils Jakim et Teodosija, originaires de Lazaropolé, à l’époque du métropolite Josif de Bitola.

La composition Jésus-Christ le juste Juge est peinte sur le mur septentrional de la nef, couvrant la majeure partie du mur. Deux autres représentations de cette église sont d’une grande importance : la première est la composition du mur septentrional où sont représentés Sts. Cyrille et Méthode, les apôtres des Slaves et l’autre la représentation en pied dans la première zone du mur méridional de la nef de St. Gjorgji Dimovski qui était un martyr local.

Feel free to share this