L'histoire de Kalech Angja

Au cours des premiers siècles de la domination ottomane, la population de Mariovo contrairement à la population chrétienne d’autres parties de la Macédoine, était libre et se comportait de cette manière lors de la visite de grandes villes telles que Prilep et Bitola.

Kalesh Angja - Oil on canvas - author - Dejan Makrievski
Kalesh Angja - Oil on canvas - author - Dejan Makrievski

Lors d’une telle visite, alors qu’un groupe de habitants de Mariovo faisaient leurs courses à Prilep, les garçons faisant partie de ce groupe ont été enlevés et envoyés pour devenir janissaires.

L’un de ces garçons était Angjélé, âgé de cinq ans, le frère jumeau d’Angja, de la famille Sirmevtsi du village Staravina. Lors d’une visite au village de Vitolishté, la belle Angja a attiré l’attention du kadi, qui l’a attrapée et l’a emmenée à son sérail à Prilep. Mais ni les promesses de richesse et de luxe, ni les intimidations et les menaces sur sa vie n’ont persuadé Angja de changer de foi et de devenir sa femme.

La haine pour ceux qui ont kidnappé son frère, son amour pour Stojan et sa foi forte, lui ont donné la force de résister jusqu’au bout et de préserver son honneur. Pendant ce temps, ses proches ont découvert dans quelle maison Angja était gardée et ont réussi à la sauver, après quoi ils se sont retirés à Mariovo.

Vue du village de Staravina depuis la forteresse de Peshta

Selon la légende, cet évènement est à l’origine de la révolte de Mariovo (1564-1565) et Angja et Stojan en sont les leaders. Cependant, malgré la résistance courageuse dans la forteresse de Pechta, lеs rebelles ont finalement été vaincus et emmenés enchaînés à Constantinople.

Feel free to share this